Profils des joueurs de keno

Il y a un joueur en chacun d’entre nous. Il suffit juste de trouver notre jeu de prédilection. Mais si, comme à peu près 20 millions de français, vous êtes un adepte du Keno, alors vous n’avez pas besoin de vous soucier de ces détails. Reste à déterminer quelle sorte de joueur vous êtes, car vous n’êtes pas sans savoir que notre psychologie influence grandement nos résultats au keno. Si certains croient en leur chance, d’autres préfèrent se focaliser sur des moyens concrets de gagner. D’autres encore ont une expérience telle qu’ils seraient capables de réaliser du profit les doigts dans le nez. Aujourd’hui, Casinos Français Online.com a décidé de dresser le portrait des joueurs de keno.

Le joueur néophyte

Tous les jours, en France, des milliers d’individus décident de se lancer dans le keno, et ils ont raison. Vous connaissez la règle : la chance appartient aux débutants et cette doctrine se vérifie au keno. Mais, par la suite, le doute et la curiosité gagneront le néophyte qui cherchera à s’en remettre à sa bonne étoile. Dommage, car cela ne fonctionne pas à tous les coups ! En d’autres termes, s’il bénéficiera probablement de quelques coups de chance au début de ses péripéties, le joueur débutant redescendra rapidement sur terre et se rendra compte qu’il n’a pas véritablement les moyens de changer la donne.

Le joueur fétichiste

La superstition est au cœur de la pensée du joueur fétichiste. Le keno étant un jeu de loterie dicté par le hasard, ce type de joueur ose penser qu’un amour pour les mythes et légendes le mettra dans les meilleures dispositions. La forte croyance de ce genre de joueur en des événements supernaturels le renforce jour après jour, à condition bien-sûr qu’il soit capable de faire preuve d’un positivisme à toute épreuve. Car, effectivement, le joueur fétichiste à souvent tendance à se morfondre et se décide de prier des dieux par désespérance. Lorsque l’angoisse et la peur de l’échec gagnent le joueur fétichiste, c’est tout son univers qui s’écroule autour de lui. Il est alors temps pour lui d’arrêter de jouer au keno.

Le joueur stratège

Bien différent des joueurs néophytes et superstitieux, le joueur stratège fait office de cheval de bataille. Fin tacticien, sa connaissance des mathématiques, son esprit logique et sa parfaite maîtrise du jeu font de lui un adversaire redoutable. Le joueur stratège est somme toute un gagnant et son expérience l’a conduit à peaufiner sa technique au fur et à mesure du temps. Au keno, il n’y a probablement pas meilleur joueur que celui-là.

Le joueur gaspilleur

Particulièrement dépensier, le joueur gaspilleur nourrit soit une forte dépendance au keno – il ne parvient pas à se contrôler, à s’arrêter et dépense tout son argent, ou bien est un Gros Joueur, c’est-à-dire un parieur dont la cagnotte est quasiment illimitée. Dans les deux cas, ce type de joueur jette sa fortune par les fenêtres mais les conséquences d’un acte aussi démesuré sont bien différentes pour l’un ou l’autre. Si le Gros Joueur se fiche des limites et estime qu’il peut faire ce qu’il veut de son argent, le premier court de gros risque et est susceptible de s’endetter. Beaucoup de personnes ne prennent pas les joueurs gaspilleurs au sérieux car ils n’affichent aucune maîtrise et dévoilent leur faiblesse au quotidien.

Poursuivre votre apprentissage

Il est maintenant temps pour vous de vous entraîner au keno. Notre guide met à votre disposition une sélection de jeux de keno gratuits que vous trouverez en cliquant sur le lien correspondant.